Démocratie représentative, la fin d’un modèle?