Entretien de Jean Cornil avec Didier Eribon