Madame S, une féministe avant l’heure