Le cordon sanitaire, garant de notre démocratie?