Amin Maalouf, le témoin de son siècle