Migration: l’heure des choix