Quelle place pour l’athéisme dans la plus grande démocratie du monde ?